Compte-rendu ligue nationale 2017 à la SRH au Havre

l’YCIF a envoyé 6 de ses membres croiser le fer dans cette nouvelle compétition de clubs organisée par la FFV. Tout nouveau concept, puisqu’il s’agit de la deuxième édition. Les trois premiers classés de cette compétition iront rejoindre les équipages qui défendront les couleurs de la France aux demi-finales européenne de la Sailing Champions League. Autant dire tout de suite qu’il s’agit d’une compétition de haut niveau pour les bateaux en tête de course.

L'équipage de l’YCIF était constitué de 6 personnes pour un équipage de 5:
Keri Harris (bareur)
Julien Fernandez (GV - tactique)
Bruno Tabet et Dominique Rol (régleurs alternativement, capitaine pour le second)
Mathieu Rey (N°2)
Pierre-Louis Rol (N°1)

Nous sommes arrivés jeudi en fin de matinée pour confirmer notre inscription, déjeuner à la SRH et nous changer pour entamer notre seul entrainement de 2 heures sur le J80 que la majorité découvrait… Tout cela mené tambour battant par la SRH dont on peut féliciter la remarquable organisation, au passage.
Nous avons enchainé, sous la direction de notre coach, Julien Fernandez, les envois et les affalages de spi ainsi que les empannages pendant 2 heures ! Bravo aux N°1 et 2 qui ont tenus la cadence et vite acquis les manoeuvres. Pour remettre l’équipage en forme, nous sommes allés dîner à la « Paillete » que je recommande...

Vendredi et samedi: mise à disposition du comité de 10 heures à 17 heures non stop (dimanche: dernière course à 15h). Prévoir le ravitaillement en conséquence : pack d’eau et pique-nique commandés au restaurant de la SRH (parfait).

Il y avait 14 équipages inscrits pour 7 bateaux sur la ligne de départ. Donc une rotation des équipages était prévue. La compétition était organisée en 25 « flight » de deux courses. Chaque équipage prend le départ une course sur deux. Ce qui nous donnait l’occasion de nous reposer, d’avaler notre casse-croute et de débriefer nos bêtises ou nos réussites sur les zodiacs de l’organisation tout en assistant en première loge au départ des 7 autres équipages.
Ce rythme était donc idéal ! Et chaque équipage aura navigué sur chacun des 7 bateaux.
Deux bateaux Jury s’affairaient autours des bateaux à traquer les fautes sans concession. Les 360 se multipliaient…. l’YCIF avait pris un abonnement dès les premiers départs.
Chaque manche ne durant que 15 à 20mn, la réparation d’une pénalité était rédhibitoire ! Mais où sont les douces régates de Meulan ?
Sur des parcours aussi courts, le premier est celui qui ne fait pas de faute: simple !… Ou bien, qui réussit à pousser ses adversaires à la faute !… Moins simple.
A la queue du classement vendredi soir, l’YCIF commençant à se roder remonte d’une place dans le classement samedi soir mais ne réussit pas à se hisser dimanche malgré deux 3ème places et une 5ème place, à cause d’un OCS et d’un DNS (la ligne fermant deux minutes après le départ).
En conclusion, après avoir félicité la SRH pour cette excellente organisation, on peut, à notre tour, se féliciter d’avoir constitué un équipage avec deux jeunes (dont un avec autorisation parentale) et réussit à combattre dans la flotte à quelques longueurs de coque des premiers c’est-à-dire avec une bonne vitesse. L’épreuve fut plus douloureuse sur le plan tactique lequel demande un entraînement régulier et dans ce type de flotte. Peut-être, plus de rigueur dans les régates de club serait un premier pas dans ce sens ?
Participer à cette épreuve est l’occasion de créer une dynamique intéressante pour notre club.

Enfin, l’équipage au complet remercie le club pour cette belle occasion donnée de naviguer dans l’excellence.

Sportivement,
Dominique

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.