Cormoran

Cormoran_YCIF_DS7_2283_bis (Priime Cocktail)

Le palmipède est né dans les années 20 à Carantec, de prestigieux géniteurs se sont penchés sur son berceau : Raillard, Dervin et Brix en particulier.

“4,50 m de Carantec” à l’origine le bateau est devenu “Cormoran” en 1934 à l’initiative de la fédération des sociétés de régate de la baie de Morlaix qui tentait de fédérer des énergies trop créatrices.

En effet n’étant pas “monotype” mais “à restriction” la série des Cormoran a toujours bénéficié et bénéficie encore d’une saine émulation tant en matière d’architecture que de construction. Cette émulation, qui n’a pas été sans risque pour l’homogénéité de la série, nous donne un bateau très abouti, marin et bon marcheur et à y regarder de plus près moderne: dériveur lesté, étrave droite, grande largeur, surtoilé (22m2).

Qui dit mieux ?

Le cormoran s’avère être un bateau extrêmement bien adapté à la navigation côtière : rapide en régate il est aussi apte à la pêche ou à la promenade. Il échoue facilement : son faible tirant d’eau permettant un débarquement aisé sur une plage.

Aujourd’hui, une association de classe dynamique: “l’ASN Cormoran”, gardienne du temple, veille à la conservation du caractère traditionnel du bateau, garantit l’équivalence des performances par un dialogue constant avec les constructeurs et organise des régates ou autres manifestations.

A l’initiative de cette association, la série des Cormoran est reconnue par la FFVoile depuis 2012.

Demande d’infos : Contacter le capitaine de flotte : Pierre-Yves Motte : py.motteatorange.fr

[Edit]